cyanotype & garbage soup

choses tentées

C’est l’été et c’est la saison idéale pour faire du cyanotype.

Il faut 2 produits magiques*, du papier (type aquarelle ; il lui faudra apprécier l’eau), de l’eau donc, un peu de pénombre, de l’air et du soleil ; un hamac à proximité est un plus. Je n’irai pas plus loin dans la recette, plein de sites très bien faits la donnent (mais bizarrement sans évoquer l’intérêt du hamac).

Voilà quelques essais : des bestioles sous-marines, translucides, faites en sacs plastiques. On peut y voir une allusion à la soupe de déchets qui tourbillonne au large du Pacifique…

*Du ferricyanure de potassium et du citrate de fer ammoniacal vert. Dilués et mélangés, ils deviennent photo-sensibles, et bleuissent au développement.

2 réflexions sur “cyanotype & garbage soup

  1. J’avais déjà vu ce principe avec du papier photo. Du coup c’était plutôt gris. Ce bleu est magnifique!
    Ces poissons sont très réussi, très réalistes finalement. Le hasard imite me vie 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s