Lapin !

choses tentées

 

Une imagette en linogravure, à la plaque perdue. Le terme « plaque perdue » est à prendre au sérieux : après 10 tirages dont 9 mal calés, il ne reste qu’une plaque rongée de partout et inutilisable, sauf pour immobiliser un meuble bancal.

La technique pourrait donc donner lieu au regret. Mais son coté radical coupe court au doute existentiel : bref, c’est plutôt jubilatoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s