le grand compost

dessin, peinture

J’avoue, je suis fascinée par le compost. Là dedans, la distinction entre vie et mort n’a plus grand sens, tout se transforme, fourmille, repousse… Comment dessiner ça ?

2 tentatives : en superposant plusieurs couches, le dessin finit par composter à son tour, on ne reconnaît plus rien.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s