sadhus

sculpture

Voilà 2 sadhus qui attendaient depuis presque un an d’être haut perchés sur leur socle (pour moi, socle = procrastination).

En appui sur une jambe, ils sont calés sur une sorte de balançoire. L’immobilité leur sera plus facile qu’à ceux de chair et d’os.

Grès enfumé, bois et tissu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s