les vierges, suite…

sculpture

Une dernière version (bicéphale) des vierges, avec une tentative de cuisson en gazette : la pièce a été enfermée dans une boîte en terre, en compagnie de lavande, de bouillie bordelaise, et emmaillotée de papier journal ; le tout amené aux alentours de 600° , brûle et s’enfume ; l’imprévisible est garanti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s